Biographie du joueur d'échecs Magnus Carlsen

Biographie du champion d'échecs Magnus Carlsen

Découvrez Magnus Carlsen, le jeune prodige norvégien, actuel numéro un mondial et probablement le meilleur joueur ayant jamais existé : sa biographie, son style, ses meilleures parties !

Né le 30 novembre 1990, Magnus Carlsen est l’actuel numéro 1 mondial et le joueur le mieux classé de tous les temps, ayant battu le record établi par Kasparov à 2851 élo en atteignant un classement de 2872 en février 2013.

A 13 ans, Magnus a acquis le titre de Grand-Maître, il est alors le plus jeune GM en activité. C’est à ce même âge que Carlsen obtient une partie nulle contre le numéro un mondial Garry Kasparov. Sa progression est constante, et, le 1er novembre 2009, Magnus est le cinquième joueur à franchir la barre mythique des 2800 élo. Le premier janvier 2010, il devient le plus jeune numéro un mondial de l’histoire du jeu. Sa domination en tournoi est sans équivoque, on notera entre autres brillants résultats son 8/10 6 gains et 4 nulles au tournoi de Nankin en 2009 et son 6,5/8 avec 5 victoires et 3 parties nulles au London Chess Classic en 2012. Ses performances lors de ses deux tournois, où figuraient les meilleurs joueurs du monde, atteignent les 3000 élo.


Chess.com

Le style de Magnus Carlsen

Contrairement à Garry Kasparov lequel l’a entraîné en 2009, Magnus ne recherche pas l’initiative à tout prix et se complaît dans des parties positionnelles. Leur plus grande différence se remarque dans l’ouverture : là où Kasparov, mieux préparé que ses adversaires, recherchait le combat théorique, le Norvégien a pour objectif principal d’obtenir une position jouable, quitte à être un peu moins bien. Sa compréhension de jeu et sa soif de vaincre alliée à une grande énergie lui font gagner bien des parties en finales.

Les meilleures parties de Magnus Carlsen

La première partie que nous avons choisi de vous montrer est typique de Carlsen : après avoir été un peu moins bien dans l’ouverture avec les noirs, il obtient une finale avec un pion de moins, pour un peu de contre jeu, dans laquelle il parvient à égaliser. Là où n’importe qui se serait satisfait du match nul, Magnus est arrivé à arracher une victoire en jouant jusqu’au bout cette finale, contre un ancien champion du monde FIDE !

Dans la deuxième partie, Magnus joue un début très calme avec les blancs, avant d’effectuer un sacrifice positionnel de deux pions, pour finir par se créer 3 pions passés liés, forçant l’abandon de son adversaire classé à 2700.

Site officiel : Magnus Carlsen