Déplacement des pièces sur un échiquier ou comment diriger ses pièces : leçon 3

Après avoir appris comment positionner chaque pièce sur l’échiquier, on va voir maintenant comment les diriger. Dans ce chapitre, nous allons étudier la démarche ainsi que les particularités de chaque pièce, avec ses forces et ses faiblesses.

Règles générales sur la démarche des pièces

De manière générale, le joueur déplace une pièce soit pour occuper une case vide tout simplement, soit pour attaquer une pièce du camp adverse qui se trouve dans une case qu’elle peut occuper. A noter qu’une fois capturée par l’ennemie, une pièce est tout de suite retirée du jeu. De toutes les pièces, le roi est le seul à ne pas pouvoir être capturé. Le cavalier est quant à lui la seule pièce à ne pas pouvoir sauter par-dessus des autres (pièces amies ou ennemies).

Lorsqu’une pièce ne peut pas être déplacée à cause d’une autre, cela veut dire qu’elle est bloquée. Le blocage des pièces du camp adverse est une stratégie assez classique. Les joueurs utilisent le blocage pour empêcher le camp adverse d’enrichir sa troupe de manière efficace.


Livres pour apprendre les échecs

Les checs faciles pour tous   Les checs, un jeu d'enfant   1064 exercices pour bien dbuter aux checs   Les checs pour les nuls

» Leçon suivante : Le déplacement du pion