Démarche et déplacement du fou sur un échiquier : leçon 3-4

Le fou est considéré, à juste titre, comme une arme à longue portée. En effet, il ne se déplace qu’en diagonale mais a le privilège de se pouvoir se déplacer d’une ou de plusieurs cases, vers l’avant ou l’arrière. A noter qu’il ne peut se déplacer que sur une seule couleur, c'est-à-dire la couleur de sa case initiale.

Les différents déplacement du fou sur un échiquier

En matière d’attaque, le fou peut prendre la première pièce adverse qui se trouve sur son chemin. Cependant, comme il ne peut pas sauter sur une autre pièce, il se trouve automatiquement bloqué dès qu’une autre pièce amie ou adverse se trouve sur sa trajectoire.

Voici un exemple : un fou blanc en d4 peut capturer aussi bien le pion en g7 que le cavalier en f2, sachant qu’aucune pièce ne le sépare de ceux-ci. Cependant, il ne peut pas prendre le pion en a7 même si celui-ci se trouve sur sa diagonale tout simplement parce qu’une pièce amie se trouve en c5 (un pion blanc) :

Les différentes attaques du fou sur un échiquier

Livres pour apprendre les échecs

Les plus belles ides du jeu d'checs de Luc Pitallier   Les checs, un jeu d'enfant   1064 exercices pour bien dbuter aux checs   Les checs pour les nuls

» Leçon suivante : Le déplacement de la dame