Démarche et déplacement de la tour sur un échiquier : leçon 3-2

La tour est considérée comme une artillerie lourde. Et pour cause, elle peut se déplacer horizontalement, verticalement et peut traverser l’échiquier en passant sur un nombre illimité de cases. De plus, il peut occuper et contrôler les deux couleurs de l’échiquier.

Les différents déplacement de la tour sur un échiquier

A chaque déplacement la tour ne peut se diriger que dans une seule direction. C'est-à-dire, soit elle va vers la droite, soit vers la gauche, soit vers le bas ou vers le haut. Elle n’est pas autorisée à sauter par-dessus des autres pièces. Ce qui signifie qu’elle sera bloquée dès qu’une pièce se trouve sur sa trajectoire.

La tour peut attaquer la première pièce adverse qui se situe sur sa trajectoire. Voici un exemple, la tour qui se trouve en d4 peut capturer le cavalier en a4 ou le pion en d6. Sachez toutefois que si elle capture le pion qui se trouve en d6, elle peut être capturée par le camp adverse avec le pion qui se trouve en e7. C’est pour cela qu’on dit que le pion se trouvant dans la case d6 est protégé. Le cavalier en revanche n’a aucune protection. Le camp adverse fera alors un excellent coup en le prenant.

Les différentes attaques de la tour sur un échiquier

Dans cet exemple, vous remarquerez que la tour reste bloquée par le pion de son propre camp qui se trouve en e4. Du coup, elle ne peut pas bouger vers la droite. Néanmoins, elle peut reculer (en d1, d2 ou d3), avancer aussi (dans la case d5 tout en capturant la d6 au passage). Elle peut aussi se déplacer vers le gauche dans la case C4, b4 ou encore capturer la pièce en a4. Sachez qu’une case peut vous sembler être libre puisqu’elle n’est occupée par aucune pièce.

Cependant, il se peut qu’elle soit déjà contrôlée par une pièce ennemie. Donc, prenez le temps de bien observer l’emplacement des pièces sur l’échiquier. Dans l’exemple cité plus haut, on pourrait penser que la tour peut se déplacer sur la b4. Pourtant, si on regarde bien, cette dernière est déjà contrôlée par le pion se trouvant dans l’a5. Donc, si vous jouez la tour en b4, votre adversaire pourra la prendre avec son pion en a5 car les pions peuvent capturer les pièces se trouvant dans les cases situées sur la ligne diagonale devant eux. Il ne serait donc pas judicieux de placer votre tour en b4.

Livres pour apprendre les échecs

Les plus belles ides du jeu d'checs de Luc Pitallier   Les checs, un jeu d'enfant   1064 exercices pour bien dbuter aux checs   Les checs pour les nuls

» Leçon suivante : Le déplacement du cavalier