Problèmes d'échecs, les règles de base : leçon 4

Nous allons parler d’une pratique assez courante dans le milieu des échecs : les problèmes. Les problèmes sont des cas créés pour divertir ou entrainer les joueurs. Ils peuvent être « montés » à partir de parties déjà jouées ou inventés par des joueurs spécialistes dans le domaine. Si vous consultez des revues ou des sites web spécialisés dans les échecs, vous trouverez toujours des problèmes à faire.


Chess.com

Les problèmes comprennent toujours une position indiquée dans un schéma et une phrase descriptive expliquant le contexte. Par exemple « les pièces blanches dont mat en deux coups ». Pour résoudre le problème, vous devez analyser la position annoncée et indiquer les différents coups que les deux camps vont jouer. La résolution de ces problèmes aide à développer votre capacité d’analyse. Elle vous permet aussi de reconnaître des configurations que vous allez probablement rencontrer lors de vos prochaines parties.

Pour vous aider à y voir plus clair, voici un problème relativement simple que nous allons voir.

Le trait est aux pièces blanches, mat en un coup. Tel est le titre du problème. Ce qui annonce que c’est aux pièces blanches de jouer et que le meilleur coup qu’elles peuvent réaliser est un mat. La question est alors : comment trouver ce coup ?

Notons que les solutionnaires des problèmes d’échecs se servent généralement de la notation algébrique pour indiquer la solution. Nous parleront de cette notation dans une leçon spécifique mais pour l’heure, on va utiliser une autre alternative. Il s’agit pour l’instant de vous aider à maîtriser les régles de base que vous venons de voir.

Livres pour apprendre les échecs

Les plus belles ides du jeu d'checs de Luc Pitallier   Les checs, un jeu d'enfant   1064 exercices pour bien dbuter aux checs   Les checs pour les nuls

Problème d'échecs - Trait aux blancs

Les blancs jouent et Mat en un coup :

Les problèmes aux échecs : Les blancs jouent et Mat en un coup

Les problèmes aux échecs : Les blancs matent le roi noir

Après le déplacement de la tour blanche en "g1", le roi noir n'a plus de possibilité de fuite. La tour blanche contrôle la colonne "g" et le fou blanc contrôle la diagonale "a1-h8". Echec et mat !

» Leçon suivante : Echec et Mat